Fabien Archambault Serie A et 66 avec la Squadra Azzura, pour laquelle il gagne l’Euro 1968 et perd la finale de la Coupe du monde 1970. Claudio Gentile Une légende du jeu à l’italienne, passée à la postérité en deux matchs.
https://www.letemps.ch/sport/marcatore-ange-noir-calcio


Louie Media de Louie Media Les jeunes femmes sont nombreuses à se l approprier. «Avec ce format, on sort de ce qu’on appelle en anglais le «male gaze», ce regard masculin sur le monde» inhérent à une société encore
https://www.letemps.ch/economie/podcasts-francophones-conquete-monde


Vladimir Poutine du 18 mars, remportée par Vladimir Poutine avec plus de 76% des voix. Articles de la rubrique
https://www.letemps.ch/culture/russie-manifestants-crient-bas-tsar


Eric Mazur passivement est la même que lorsqu’il regarde la télévision.» Evaluation de l’enseignement La pimpante Ariane Dumont est persuadée que la génération des digital natives possède un autre câblage cérébral.
https://www.letemps.ch/societe/ariane-dumont-enseigner-autrement


Richard Werly  | Macron, l an 1 du «président Jupiter» Le 23 avril 2017, Emmanuel Macron remportait le premier tour des élections présidentielles françaises. En cinq dates, décryptage de sa première année de mandat par notre correspondant à Paris, Richard Werly Macron, l an 1 du «président Jupiter» Plus d information
https://www.letemps.ch/images/video/monde/macron-lan-1-president-jupiter


Stephen Hawking montrent que les univers possibles sont beaucoup moins nombreux» que ce que pensent certains chercheurs, avance Stephen Hawking dans cet article publié cette semaine dans le journal High Energy Physics. Le scientifique de l université de Cambridge, décédé à l âge de 76 ans le 14 mars, était devenu
https://www.letemps.ch/sciences/univers-multiples-defunt-stephen-hawking


Yves Debraine lui qu’elle le fut pour Niki de Saint Phalle, Tinguely et Spoerri. «Chelsea Hotel, New York 1965 – Yves Debraine photographie Jean Tinguely et Niki de Saint Phalle», Espace Jean Tinguely – Niki de Saint Phalle , jusqu’au 2 septembre. Un lieu, mille légendes Sur cette photo prise par David Gahr, elle
https://www.letemps.ch/culture/yves-niki-jean-autres


Alex Pina a pu décevoir. Le talent des scénaristes à aménager le temps, à en gagner, a soudain évolué en une lenteur, voire une lourdeur. Tout ce qui avait fait le génie de la première partie n’est-il pas devenu défaut dans la deuxième? Alex Pina: Cela s’explique peut-être par la répartition des deux saisons.
https://www.letemps.ch/culture/alex-pina-ecrire-troisieme-partie-casa-papel-tres-complique






next records > letemps.ch...